Les pailles en plastique, le 4e déchet le plus polluant pour nos océans

 

 

 

500 millions de pailles sont utilisées et jetées chaque jour aux États-Unis et près de 9 millions en France. Ce petit objet ne semble pas primordial dans notre quotidien, pourtant, sans forcément nous en rendre compte, nous l’utilisons constamment dans les cafés, les cocktails ou les jus de fruits... 

Aujourd’hui, un mouvement international se met en place contre les pailles en plastique, fléau écologique. En Belgique, des étudiantes essaient de convaincre les restaurateurs de les remplacer par des pailles en métal, en Écosse elles seront interdites d’ici 2019, en France une pétition tourne pour les bannir du pays…

 

Pourquoi déclarer la guerre aux pailles en plastique ? 

Les pailles sont certes pratiques mais nocives pour l’environnement. La paille en plastique est en effet si petite qu’elle ne peut être recyclée. Elle échappe au système de recyclage, des machines et finit par être incinérée, ce qui génère des gaz à effet de serre. Dans le pire des cas, elle s’envole et finit dans le caniveau, polluant les rivières et les océans. En France, ces petits objets forment l’un des dix déchets plastiques les plus ramassés sur les côtes françaises.

Les pailles en plastiques représentent également un danger pour les êtres marins qui les confondent souvent avec de la nourriture. En 2015, une vidéo montrant une tortue marine avec une paille coincée dans le nez a fait beaucoup parlé d’elle (attention, âme sensible s'abstenir, cette vidéo met en colère !)

 

 

Le mouvement qui fait trembler les pailles en plastique 

Conscientes de cet enjeu, de nombreuses villes ont alors décidé d’interdire les pailles en plastique, comme Seattle où la mesure est actée depuis juillet 2018 dans tous les restaurants, bars et cafés. Ces tubes seront également bannis d’ici 2021 au Costa Rica, de même qu’en Ecosse, devenant le premier pays européen à interdire les pailles en plastique à la fin de 2019.

Récemment, c’est McDonald’s qui a décidé d’en finir avec les pailles de ses restaurants britanniques. Depuis le mois de mai 2018, les pailles utilisées dans les quelques 1 300 restaurants anglais de la chaîne sont en papier et non plus en plastique.

La Reine Elisabeth II a elle aussi déclaré la guerre au plastique à usage unique, et a décidé de le bannir sur l’ensemble des domaines de la propriété royale, dont Buckingham Palace.

 

Qu’en est-il pour la France ?

En France, l’interdiction des pailles en plastique n’est pas à l’ordre du jour. Si la vaisselle jetable en plastique (gobelets, assiettes, verres) sera interdite en 2020, les pailles ne font l’objet que d’une pétition votée aujourd’hui (juillet 2018) par plus de 164 000 signataires. 

Nicolas Hulot, ministre de la transition économique et solidaire, viens d’annoncer dans le cadre de son plan pour la biodiversité, un décret visant les pailles. L’objectif pour 2025 = 100% de plastique recyclable et 0% de plastique allant dans les Océans.

Dans un premier temps, l’interdiction des pailles en plastique s’appliquera à Paris Plage en 2019, une décision prise par la mairie de Paris.

 

Par quoi remplacer les pailles en plastique ?

Il faut l’avouer, la paille est souvent synonyme d’été, de plage, de terrasses… alors par quoi remplacer ces petits objets polluants ? Plus d’excuse pour ne pas changer ses habitudes, voici les différentes alternatives qui existent pour remplacer les pailles en plastique : 

 

  • La paille en verre ou en inox : Pour celles et ceux qui n’imaginent pas siroter leur boisson préférée sans paille, il existe des pailles en inox.
    Pour les nettoyer, il suffit d’utiliser un goupillon spécial. Il existe également des pailles en verre. Celles-ci sont toutefois plus fragiles et peu recommandées aux enfants. Réutilisables, les pailles en inox et en verre sont une solution zéro déchet.

 

 

  • La paille en bambou : Les pailles en bambou font aussi partie des alternatives aux pailles en plastique. Elles sont réutilisables et biodégradables. Ces alternatives se lavent facilement : à la main avec de l’eau savonneuse, au lave-vaisselle, à l’aide d’un goupillon, 10 minutes dans de l’eau bouillante ou 10 minutes dans de l’eau bouillante avec du vinaigre blanc.

  

  • La paille comestible : Siroter son soda ou son jus et manger sa paille après est devenu possible ! Elles sont fabriquées à partir d’algues en plusieurs arômes (vanille, caramel, mangue, chocolat).

La paille est aussi compostable, pour celles et ceux qui ne souhaiteraient pas la déguster !